INTRO

Yo Yo Yo … S.K.O.V.A

J'sais pas s’ils se reconnaîtront d’eux même...

Mais celle-ci elle est spécialement dédicacée à toutes les merdes, qu’ont vendu le Hip Hop pour en faire un bizness

Un rap de tiroir caisse, le rap ça part en couille !!! Ils arrêtent pas de baisser leurs frocs !!!

Fuck ! fuck ! fuck !!! Parait que ça clash dans le rap ?!!!?

Couplet :

Ils s'disent dans le Hip Hop, ils m'foutent la honte

Si ils savaient pour moi, comment ça compte

J’aime quand la bass démonte

N’essaye même pas de m'détourner, tu sais qu’il y a pas moyen qu’on m'dompte

J’m’en fous du paraître, y’a que le cœur qui compte

J'suis pas là pour m'la raconter, moi c’est ma vie que j'te raconte

On te regarde de travers comme si fallait que tu rendes des comptes

Y’en a qui veulent me descendre, tout ça parcequ’ils savent que j'monte

Ils savent que j'monte, ils veulent me descendre

Ils m'regardent de travers comme si j’avais des comptes à rendre !!!

Quand j’ouvre ma gueule, ils ont du mal à m’entendre

Ils s'disent dans le Hip Hop alors qu’ils ont tout à apprendre !!!

J’aimerai comprendre... Pourquoi ils touchent au pera ?!? (rap ?!?)

Aaaaaah! Franchement ça m'fous la gera (rage)

J’mène le combat, esquive les coups bas

Au mic j’abbat tous ces putains de tarbas (bâtards) qui cherchent la stomba ! (baston !)

Outro :

« Est-ce là la chose dont vous vous moquez ?!!!? »

INTRO (English)

Yo Yo Yo. S.K.O.V.A.

I don’t know if they will recognize themselves...

But this one is especially dedicated to all the shit heads who sold the spirit of hip hop for gain

A cash register rap, rap is going the wrong way !!! They keep pulling their pants down !!!

Fuck ! fuck ! fuck !!! They say rap bites ?!!!?

Verse:

They say they’re into hip hop, shame on them

If they knew, for me, how much it means

I like it when the bass unwinds

Don’t even try to lead me to the other side; you know there is no way to tame me

I don’t care about appearances, only the heart counts

I’m not here to lecture you about it, it’s my life I talk about

They look at you strangely as if you had to justify yourself

Some want to shoot me down, coz they know I’m rising

They know I’m going up so they want to take me down !!!

They look at me strangely as if I owed them something

When lyrics start to flow, they have trouble hearing !!!

They say they’re from hip hop but they know nothing

I would like to know why they rap

Ahhh! Quite frankly it fills me up with rage

I lead the fight, avoiding dirty tricks

With a mic I take down all those fuckin’ bastards who look for a fight !

Outro:

Are these the things you make fun of !!!???!!!

TROP DE PRESSION

Intro :

« C’est du calme qu’il me faut, j’ai envie de fermer les yeux sans voir tout le passé qui défile, ça m’épuise ! »

1er Couplet :

Passé brouillon, plongé dans le brouillard

Si j'veux sortir de cette merde, va falloir que j'sois débrouillard

J’en ai marre des embrouilles et de ces histoires de prison

Me lever toujours quand le soleil se couche à l’horizon

Comme un zombie ma vie est morbide, j’essaye de faire le vide

Mais difficile de réfléchir quand t’as rien dans le bide, j'vide

Mon sac pour avoir le cœur moins lourd

J'rap avec la rage, même si au fond j'l’ai toujours fait par amour

J'cours... cours pour rattraper mon passé

Même si je sais qu’un jour, j'paierai pour les pots cassés

Car j’ai beau vouloir effacer toutes ces erreurs

Mais tout ça reste gravé comme un putain de film d’horreur !

J'pleure pour tous les frères et sœurs, j'laisse mes larmes s’exprimer

Et même si parfois j’ai peur et que j'me sens déprimé

Je sais pourquoi j’ai trimé « pourquoi ? »

Parce que j’ai toujours été du côté des opprimés

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

2eme Couplet :

Quand j'me regarde dans la glace, que j'me retrouve face à face

J'me dis que le temps passe et que le passé laisse des traces

J'sais pas si certains de mes rêves sont brisés

Mais une chose est sûre, c’est que mes blessures sont toujours loin d’être cicatrisées

J’aimerai pouvoir ne pas maîtriser mes sentiments

Mais à force de voir des déceptions, mon cœur est dur comme du ciment

Et si mon regard dégage de la froideur

C’est peut-être parce que j’aurai voulu avoir comme tout le monde un father

D’heure en heure, d’année en année, page après page

J'me dis que la vie m’a condamné et ma rage se propage !

Visage marqué, par les rhumes et le bitume

J’essaye d’écumer l’amertume quand mon esprit s’embrume, j'fume

Des splifs de zeb pour évacuer

M’assenie par le verbe en me servant de mon vécu et

Quand j'pense, à tout ce que j’ai pu endurer

J'me demande encore pour combien de temps tout cela va durer car...

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

3eme Couplet :

Sur le rebord de ma fenêtre j'bats des bras pour m’élancer

Et cette putain de voix dans ma tête qui m'dit de m'balançer ?!?

Est-ce l’envie, le mal-être ou le sort qui m’est lancé ?

Les insomnies se répètent, j'sais plus sur quel pied danser

Aaaaaaaaaah ! j'contrôle plus rien, j'ressens plus rien

J'désire plus rien, y’a plus rien, et j’y suis pour rien !

Où j'me situe ? J’en sais rien, entre le mal et le bien

Mes pulsations s’accentuent, j'ressens qu’on resserre mes liens !

Les dents serrées, sourcils fronçés, regard plissé

J'suis comme un funambule qui se balance entre la vie et la mort !

Les viscères lacérées, enveloppe charnelle écorchée

Dans quelques bulles de remord parfois je me remémore...

Tous ces fantômes autour de moi piétinant mon vomi ?!?

Du royaume de l’ignominie, le S m’envoie ces commis !!!

Comme Lucie, ficelée comme une momie

Puisse t-il me pardonner pour tous mes actes commis car…

Refrain :

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit

J’ai trop de pression, non ! Trop de pression ! J’ai trop de pression

Mais l’espoir reste intact même si mon cœur est meurtri

Outro :

Year ! Quand les démons du passé sèment le trouble dans mon esprit j’ai…

Trop de pression ! S.K.O.V.A Trop de pression !!!

TROP DE PRESSION (English)

Intro :

"I need some rest, to be able to close my eyes without seeing the past, I’m exhausted"

Verse 1:

Scrappy past, deep in fog

If I wanna get out of that shit, I’m gonna need to find a way

I’m tired of the problems and of jailhouse stories

I always wake up when the sun sets

Like a zombie my life is morbid, I try to reach emptiness

But it’s hard to think on an empty stomach, I empty

My bag to lighten up my heart

I rap with rage, even though I’ve always done it for love

I run, run to catch up with my past

Even if I know that one day, I will pay for my crimes

Cause even though I would like to erase all my mistakes

All of it stays embedded like a fucking horror movie

I cry for all the brothers and sisters, I let my tears express

And even if sometimes I’m scared or I feel depressed

I know why I struggled, why?

Because I’ve always been on the side of the oppressed

Chorus:

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, when the demons of the past disturb my soul

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, but hope remains whole, although my heart is wounded

Verse 2:

When I look in the mirror, I find myself face to face

I tell myself that time goes by and that the past leaves scars

I don’t know if some of my dreams have been shattered

But one thing is for sure; my wounds are far from healed

I wish I wasn’t able to control my feelings

But since witnessing so many disappointments, my heart is as hard as cement

And if my stare is of ice

Maybe it’s because I would have wished to have a father like every one else

Hour after hour, year after year, page after page

I tell myself that life condemned me and my hate spreads

Face marked by sickness and concrete

I try to escape the sorrow, when my mind fogs up, I smoke

Weed spliffs to unwind

Purified by the verb by using my history and

When I think about all that I have endured

I ask myself how much longer this is gonna last, caus…

Chorus:

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, when the demons of the past disturb my soul

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, but hope remains whole, although my heart is wounded

Verse 3:

On the window pane, I flap my arms to lift off

And this fuckin voice in my head telling me to jump

Is it wanted, the bad feelings or the spell that has been cast on me?

Insomnia re-occurs; I don’t know where to stand

Ah! I can’t control anything, I can’t feel anymore

I have no more desire, there’s nothing left and it’s not my fault

Where am I standing? I don’t know, between good and evil

My heart beat increases, I feel like I’m chocking

My teeth are clenched, eyebrow contracted, eyes half closed

I’m like walking on a tightrope between life and death

Bowels cut, skin lacerated

In some regretful bubbles, sometimes I remember

All those ghosts around me trampling what I threw up

From the ignoble kingdom, S sends me his courtiers

Yo like Lucy chained like a mummy

May he forgive me my past acts because…

Chorus:

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, when the demons of the past disturb my soul

I feel too much pressure, no! Too much pressure

I feel too much pressure, but hope remains whole, although my heart is wounded

Outro:

Year! When the demons from the past disturb my spirit, I feel…

Too much pressure! S.K.O.V.A Too much pressure!

VIE D'CHIEN

Intro :

Ce soir il ne reste que dix places de disponible en centre d’accueil

Les inégalités continuent de se creuser, la misère gagne du terrain…

Cette misère dans nos rues est connue, on en parle chaque années au début de l’hiver

A une heure du matin, la rencontre est surréaliste sous le métro aérien Porte de la Chapelle...

Skova: « Bonsoir »

Réponse: « Bonsoir, c’est le SAMU social de Paris »

Couplet :

Sans domicile fixe j'peux pas m'fixer

J'me tape pas de fixe alors toi qu’est-ce t’as à m'fixer ?

Te fie pas à la fiction, elle emporte beaucoup de fistons

Être en faction commettre des infractions

Et en une fraction de seconde, ta vie bascule sur les rails du rere(r.e.r)

J’ai pas de roro(d'argent) j’aimerais faire frère retour en marche arrière

Avant-hier j’ai failli passer de l’autre coté

J'lance des S.O.S mais pourquoi personne veut m’écouter ?

Ca te coûte quoi d'm’envoyer un putain de coup de phone-télé(téléphone)

Bip bip une jeep d’un type sous trip manque d'm’écraser

J’en ai marre de marcher, marre d’aller chez

Des reufs ou des meufs qui demandent qu’à se faire…

Mais laissez ! Un jour moi aussi j’aurais mon putain d’appart

Il sera petit mais chaleureux pas comme les palais de Bonaparte

Car j’appartiens au royaume des crèves la faim

Et à part tenir le mic et hum! j'sais rien faire m’enfin

Bref j'mef(fume) et quand j’suis def(défoncé) j'sais plus ce que j'aif( je fais)

Pas de chef c’est dans le hip hop que j'fais tous mes bénefs...fils

Sans fondation tu ne peux bâtir ton édifice

Pleure pas maman un jour j'serai number one au box office

Officiellement Né-Fast devait sortir en 97

Mais cette année était néfaste pour chaque élément du concept

Ma conception des choses a bien changé depuis

Tu sais, beaucoup de choses sont tombées au fond du puit et puis...

Merde ! j't’emmerde ! Faut bien que j'me démerde !

De toute façon au point où j’en suis, j'suit mon chemin j’ai plus rien à perdre !

J'mène une vie de chien mais tout va...tout va bien

Qui t’es toi pour me dire ce qui est mal ou bien ?

Tu te plaind ?!? Chut ! Allez tais toi c’est pas toi qui souffre

Toi t'as un toit pour dormir moi j'suis au bord du gouffre !

J'm’engouffre dans mes pensées, et personne vient m’aider

C’est comme ça qu’il y a des gens qu’on pensés se suicider !

Suit pas cette idée car l’œil divin te voit

Et si tu crois tu dois avoir la foi en toi men

« Amen » Si tu savais la vie que je mène

Je vais où le vent me mène...

Refrain x2 :

J’mène une vie d’chien mais tout va bien

Qui t’es toi pour me dire ce qui est mal ou bien ?

Je vais ou le vent me mène fils

J'mène une vie de chien mais tout va tout va bien

Outro :

Aujourd’hui j’ai appris qu’un clochard de plus était mort

Y’a plus de logement vide que de personnes dehors alors

Dis moi pourquoi des personnes meurent encore de froid ?!!!?

Ici ou là bas, j’ai vu des hauts et des bas

S.K.O.V.A à tous mes frères de la rue

Tous ceux qui m’ont soutenu et tous ceux portés disparus...

Respect pour tous mes gus, qu’ont mendié dans les rues et même jusque dans les bus

Respect à Coluche, Les Restos du Cœur, L’abbé Pierre, Emmaüs

« Aujourd’hui on a plus le droit »

VIE D'CHIEN (English)

Intro:

Tonight, there are only 10 available bedspaces at the night emergency centre

The social differences are converging, and poverty is on the rise.

This misery is well known now; it is mentioned in the media each year when winter comes.

At 1 am, the situation is unexpected under Porte de la Chapelle’s subway station

"Good evening, this is Paris emergency social services…"

Verse:

Without any stable lodging, I can’t be stable

I don’t sniff, so why do you stare?

Don’t believe in fiction, she takes away a lot of youngsters

Being in faction, committing infractions

And in a split second, your life can be shattered on the rails

I ain’t got no gold, I wish brother I could head back the other way

Two days ago, I nearly passed on to the other side

I sent some S.O.S, why won’t anybody listen

What’s the big deal about giving me a call?

Bip bip a tripping junky in a jeep nearly hits me

I’m tired of walking, going to brother men’s places

Brothers or sisters who only look for a f…

But never mind, one day too I’m gonna have my own apartment

It will be small but cosy, not like Bonaparte’s palaces

For I belong to the kingdom of the undernourished

And aside from holding a mic, I don’t know shit

Anyway I smoke and when I’m stoned, I don’t know what I’m doing

No chief, it’s in hip hop I make my entire profits son

Without any foundations, you can’t make a building

Don’t cry mama, one day I’ll be top of the charts

Officially, Né-Fast was supposed to be released in 1997

But this year was bad for every aspect of the concept

My conception has changed since

You know a lot of things have fallen into the well and well

Shit, fuck you; I need to find a way out

Anyway at this stage, I follow my path, nothing to loose

I have a shit life but everything is all right

Who are you to tell me what is right or wrong?

You’re complaining? “hush” you’re not the one suffering

You have a roof over your head, while I’m near the edge

I’m embroidered in my thoughts and no one comes to help

This is how people think about suicide

Don’t follow in this path, the eye of god is watching

And if you believe, you need to have faith in yourself man

Amen, if you knew the life I have

I go where the wind blows

Chorus x2:

I have a shit life, but everything’s all right

Who are you to tell me what is right or wrong

I go where the wind blows, son

I lead a dog’s life, but everything is fine

Outro:

Today I learned that another beggar died

There are more empty buildings than homeless people so

Tell me why people still die in the cold?

Here or there, I have seen ups and downs

S.K.O.V.A to all my brothers in the street

To all who supported me, all those that disappeared

Respect for all my people who begged in the streets, even in buses

Respect for Coluche, Les Restos du Cœur, l’abbé Pierre, Emmaüs

« Today, we ain’t got the right »

ETAPE PAR ETAPE

1er couplet :

Deux heures du tinma(matin), j’ai kécra(craqué), près de la station Marx Dormoy

Les toxs(toxicos) fument leur kecra(crack), j'sais toujours pas où j'dors moi ?!?

« What’s up man ? » Y’a pas yenmoi(moyen) que j'vienne chez oit?(toi?)

Ah ! J’ai compris, tu moyennes(baise) ta rate(concubine) donc c’est raté

J’ai plus d’unités, alors j’essaye de gratter une tecar(carte)

Mais les lascars du tiéquar(quartier) sont trop tricards

Les shtards(flics) tricards, foncedés(défoncés) au ricard, ricanent

Comme dans Rick Hunter, des balles ricochent, embrouille de dealers

J'regarde l’heure, putain ! Que trois heures du matin

J'mate une putain, quand soudain ma vision s’éteint !

C’est un vieux qui m'tend sa main pour m'relever

Même pas la force de le remercier, il va croire que j'suis mal élevé

Au levé du soleil, j'me réveille sur un banc

J'crois qu' j’ai rêvé que j'descendais un vieux toboggan

Alors d’un geste élégant, j’enfile mes gants et serre mon écharpe

Feu vert ! C’est reparti jusqu’à la prochaine étape...


Refrain :

Moi ma vie c’est le rap, y’a pas moyen que j'dérape

C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe

Tout droit vers le cap, j’avance étape par étape

Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber dans la trappe

Ma vie c’est le rap…rap, pas moyen que j'dérape…rape

C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe…frappe

Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape

Et j'fais ce qu’il faut pour ne jamais plus retomber


2eme Couplet :

Trois heures du tinma(matin), y’a toujours rien dans mon estomac

J'cherche un coin pour dormir, j’ai besoin de taper un coma

Au loin près d’un cinéma, une embrouille éclate

J'm’avance pour voir ce qui se passe, un homme gît dans une flaque écarlate !

Aaaaaaah ! Autour des gens déblattent et relatent les faits

Et quand à moi j'me tâte, en effet, j'sais toujours pas ce que j'fais

J'sais toujours pas où j'vais, j’avoue j'commence à péter les plombs !

En plus demain j’ai rendez vous à dix heures station Simplon...

C’est long de faire cent mètres, quand on a rien à se mettre sous la dent

Mais j'm’obstine, faut pas que j'm’arrête, même si c’est pas évident

J’ai l’impression que j'vis dans un monde où les gens se marchent dessus

Et quand j'repense à l’époque, la plupart des gens m’ont déçu

J’ai trouvé mon issu, j'm’en suis sorti grâce au rap

Car au fond j’ai toujours su que c’était ma force de frappe

Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape

Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber...


Refrain :

Moi ma vie c’est le... y’a pas moyen que j'dérape

C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe

Tout droit vers le cap, j’avance étape par étape

Et j'fais ce qu’il faut pour ne plus jamais retomber dans la trappe

Ma vie c’est le rap…rap, pas moyen que j'dérape…rape

C’est vrai j'lâche pas la grappe, j’augmente tous les jours ma force de frappe…frappe

Tout droit vers le cap…cap, j’avance étape par étape

Et j'fais ce qu’il faut pour ne jamais plus retomber


Outro :

Ma vie c’est le rap…Year ! Y’a pas moyen que j’dérape !

Ma vie c’est le rap, Year ! Y’a pas moyen que j’dérape

Ma vie c’est le rap, ma vie c’est le rap gars

ETAPE PAR ETAPE (English)

Verse 1:

2 am, I went crazy, near Marx Dormoy station

Crack heads smoking, I still don’t know where I will sleep!

Hey man! Any chance I could stay at your place?

Ok! I understand, I can’t coz she’s there with you

I have no more credit, so I try to borrow some

But the guys in this neighbourhood are too tight

The horny warts, drunk on liquor laughing

Like in Rick Hunter, bullets flying, drug dealers fighting

I look at the time, shit, it’s only 3 am

I look at a bitch when suddenly I faint

An old man stretches out his hand to help me stand

I don’t even have strength to say thanks, he’s gonna think I’m impolite

At sunrise, I wake up on a bench

I think I had a dream; I was going down an old slide

So in an elegant motion, I wear my gloves and tighten my scarf

Green light! Here we go again to the next step


Chorus:

My life is rap; there is no way for me to go astray

I never let go, strike stronger every day

Straight to the point, I move in step by step

And I do what it takes to not fall for the trap again

My life is rap... rap... no way for me to go astray…ray

I never let go, I strike stronger every day…day

Straight to the point…point, I move in step by step

And I do what it takes to never fall again


Verse 2:

3 am, still on an empty stomach

I look for a place to sleep; I need to go into a coma

Far away, near a theatre, a fight breaks

I get closer to see, a man lies in a pool of blood

Ahhh! Around it people discuss and relate the facts

And me I’m still unsure, still don’t know what to do

I still don’t know where I’m going, I’m getting crazy

Tomorrow morning I have a meeting at 10, “Simplon” station

It’s hard to walk a 100 meters, on an empty stomach

I carry on; I can’t stop, even if it’s hard

I have a feeling of living in a world where people trample each other

And when I look back, most of them have disappointed me

I found my way out; I made it thanks to rap

Caus I always knew that It was my best weapon

Straight to the point…point, I move in step by step

And I do what must be done to not fall into the trap again


Chorus:

My life is rap; there is no way for me to go astray

I never let go, strike stronger every day

Straight to the point, I move in step by step

And I do what it takes to not fall for the trap again

My life is rap... rap... no way for me to go astray…ray

I never let go, I strike stronger every day…day

Straight to the point…point, I move in step by step

And I do what it takes to never fall again


Outro:

My life is rap, yeah! No way for me to go astray

My life is rap, yeah! No way for me to go astray

My life is rap, my life is rap man

COMME UN SOLDAT

Intro

Ok ! S.K.O.V.A

Toujours en position, même si le chemin est long...

J'poursuis ma mission, j'survis mon frère, c’est comme ça

J'mène le combat, sans rien lâcher, de toute façon j’ai rien à perdre !

La vie m'a formé...

1er Couplet

Comme un soldat, je me bat, paré au combat

Même si parfois, j’ai pris des coups bas

Longtemps déjà que je suis vacciné

Et si j'suis ma destinée, c’est parce qu’obstiné

En mission, né pour le hip hop

Condamné à lutter, j'survis non stop

Le cœur propre, j’ai livré ma bataille

Et même si nombreuses ont été les entailles !

J’ai travaillé sans relâche, sacrifié ma vie

Sans jamais faillir à l’une de mes tâches

Aujourd’hui j'crache ces quelques larmes en mémoire

De la guerre que j’ai mené pour atteindre mon but, mes espoirs

Tout au long de mon histoire, dans les tranchées

Jusqu’à ramper, j’ai suivi ma trajectoire

J'prends du galon, accomplissant mon devoir

Gravissant les échelons, j’avance à tâton vers la victoire !

Refrain

A la guerre comme à la guerre, j'lacherai pas l’affaire

Mon frère j'continuerai ma route comme un soldat !

A la guerre, malgré mes galères… J'persévère pour mener mes combats

A la guerre comme à la guerre, j'sais ce qui m'reste à faire

Pour mes affaires dans le pera(rap), j’opère comme un soldat !

A la guerre, même si parfois j’ai souffert…bah ! j'me bat

2eme Couplet

Comme un soldat damné, allant droit vers l’objectif

Militant acharné, j’irai jusqu’au bout !

Même à bout j’ai donné tout ce que j’avais dans mes tripes

Résister pour me tenir toujours debout !

Dans la boue j’ai du traîner, trimer pour m’entraîner

Et malgré les terrains minés, j’ai su rester déterminé

Programmé pour terminer ma mission

Fidèle au poste, en position, mon son annonce la révolution !

Elo...cution stratégique 

J’ai formé plus d’un soldat sur la rythmique

Mon plan d’attaque tactique, ma technique dialectique

Contamine tel un virus bactériologique !

J't’explique ce que je kiffe(aime), c’est kill(tuer) des mc’s

Donner le flow, pour qu’ils soient à ma merci

Et même si va falloir que j’y laisse ma peau

Au moins sur terre, moi ! J’aurai planté mon drapeau !

Refrain

A la guerre comme à la guerre, j'lacherai pas l’affaire

Mon frère j'continuerai ma route comme un soldat !

A la guerre, malgré mes galères… J'persévère pour mener mes combats

A la guerre comme à la guerre, j'sais ce qui m'reste à faire

Pour mes affaires dans le pera(rap), j’opère comme un soldat !

A la guerre, même si parfois j’ai souffert…bah ! j'me bat

Outro

Soldat ! Y’a pas moyen

D’être un de leur maillon

Révolution !!!!!!!!!!!!!!!!

Pour un nouveau futur...

COMME UN SOLDAT (ENGLISH)

Intro

Ok ! S.K.O.V.A ! Always ready, even though the road is long...

I follow my mission, i survive my brother, that’s the way it is

I keep on fighting, I never give up, anyway I have nothing to loose !!!

Verse 1

Like a soldier, I fight, ready for confrontation

Even if sometimes, I take some dirty shots

I’ve been immune for a long time already

And if I follow my destiny, it’s because I’m persistent

On a mission, born for hip hop

No choice, need to fight, non-stop, I survive

My heart clean, I thought my wars

And although many have left some scars

I worked without release, sacrificed my life

And never failing my obligations

Today I spit these few tears in memory

Of the war I led to reach my goas, my hopes

During my history, in the trenches

Even crawling, I followed my path

I rose in ranks, accomplishing my duty

Stepping up, I walk carefully towards victory

Chorus

War is war, I’ll never give up

My brother, I’ll continue on my way like a soldier

In war, even though I’m in trouble, I keep on fighting

In war as in war, I know what remains to be done

For my business in rap, I act like a soldier

In war, even if sometimes I suffered…baah! I fight

Verse 2

Like a damned soldier, straight to the point

Relentless militant, I’ll go to the end!

Even exhausted I gave all I had

Resisted to keep standing

I had to crawl in mud, suffered in training

And although the land was mined, I stayed focus

Programmed to finish my task

Faithful to myself, in position, my sound calls for a revolution

Strategic elo…….cution!

I tought more than a soldier the rhythm

My tactical attack plan, my dialectic technique

Contaminates like a biological weapon

I’ll tell you what I like; it’s to kill mc’s

Give the flow, so they will be at my mercy

And even though I will need to sacrifice myself

At least on earth I will have set my flag

Chorus

War is war, I’ll never give up

My brother, I’ll continue on my way like a soldier

In war, even though I’m in trouble, I keep on fighting

In war as in war, I know what remains to be done

For my business in rap, I act like a soldier

In war, even if sometimes I suffered…baah! I fight

Outro

Soldier, there is no way

To be one of their chain link

Revo…lution

For a new future

J'EMMERDE !

J’emmerde !

Yo,

J’emmerde le show bizz et j’emmerde les faux rappeurs

Ceux qui s’disent être à nos côtés quand nos frères pleurent

Tout ça n’est qu’un leurre, y’a beaucoup trop d’enfants d ’cœur

Qui salissent le hip-hop et qui s’foutent de ses valeurs !

J’emmerde la politique et tous ces propos merdiques

À l'heure où la liberté d’expression devient critique

J’emmerde les institutions qui sont bourrées d ’fric

Récoltant des dons soi-disant pour aider l’Afrique

À bas tous ces pédos (pédophiles) qui violent les p’tits enfants

De même que ces bâtards qui crament nos sœurs au carburant

À bas tous ces toxs (toxicomanes), la seringue dans le bras gisant

Prêt à tuer n’importe qui pour un sachet blanc

J’emmerde les industries de tabac et de bibine (alcool)

Qui comptent plus de morts que la guerre en Indochine

J’emmerde la scientologie et ses faux prophètes

Qui sacrifie des êtres humains et ce au nom de la bête

J’emmerde tous ces pilleurs, voleurs et receleurs

Qui s’approprie les trésors de l’histoire sans pudeur

J’emmerde tous ces docteurs eux expériences obsolètes

Qui pensent que le clonage peut repeupler toute une planète

J’emmerde tous ricains (américains) qui siègent au gouvernement

Qui parlent de processus de paix, les mains couvertes de sang

Et pour finir, j’en place une aux soldats du pera (rap)

Quant aux autres, qu’ils aillent se faire foutre avec leur blabla !

CONSPIRATION

1er couplet

Prisonnier de la matrice, dans l’ère de l’antéchrist

Ce monde est dirigé par des pédophiles, satanistes

A l’aube de l’apocalypse, poussée dans les abysses

La race humaine est contrôlée par des conspirationnistes

Sacrifices humains opérés dans les loges maçonniques

Sociétés macabres, rituels sinistres, invocations sataniques

Ils veulent nous anéantir, faire régner l’obscurité

Nous plonger dans le néant, nous cacher la vérité

Dans les laboratoires, ils élaborent les maladies qui nous infectent

Ils ont prévu de réduire la population pour servir le maître de leur secte

Ils veulent détruire la planète en implantant la marque de la bête

Dans les aliments, les vaccins, sur le net… le virus s’introduit dans nos têtes !

Armes secrètes testées en Haïti

Technologie conçu pour créer des tremblements, tsunamis

Cercle reptilien, présidents sous hypnose

Invocation corporelle, métamorphose

Refrain

Trop de corbeaux, de nez crochus

Souhaitent faire de cette planète un royaume déchu

Ils veulent te faire croire que tout est fichu

Ne les écoute pas, leurs langues sont fourchus

2ème couplet

T’es-tu déjà demandé d’où viennent tous ces millions

Ou comment certains politiciens gagnent les élections

Manipulée comme des pions, l’humanité perd pied

Ne croit pas qu’ils sont pieux, ils ont tout planifié

Ils se disent croire en Dieu mais ce ne sont que des vampires

Prêts à faire feu sur ceux qui menacent leur empire

Mais le pire ! C’est qu’ils sacrifient des nouveau-nés

Ils s’appellent « Illuminati » leur secret est bien gardé !

Regarde la situation devient de plus en plus dramatique

C’est pas la religion mais l’argent qui les rend fanatiques !

Sélection génétique, manigance politique

Leur complot reste un secret défense pour leur plan maléfique

Qui contrôle le trafic d’armes et fait transiter la drogue ?

Comment se fait-il que des corps disparaissent à la morgue ?

Ils sectionnent des organes pour en faire des cyborgs

Inscrite sur le catalogue la révolution est en vogue…

Refrain

Trop de corbeaux, de nez crochus

Se sont alliés du côté de l’ange déchu

Cela fait trop longtemps qui nous marche dessus

Ouvrez les yeux car seul l’éveil est l’issue